Orientation et développement de nouvelles politiques de gestion et formation des gestionnaires de demain pour améliorer la gestion des salmonidés dans nos estuaires et nos eaux côtières

Nous utiliserons les informations recueillies dans le cadre du projet et nous consulterons les principaux acteurs pour mettre au point de nouvelles politiques et directives afin de réglementer la pêche, le développement immobilier ainsi que les énergies renouvelables en milieu côtier. Le projet proposera également une formation en gestion du littoral.

Les 5 activités clés de ce LT et leur contribution à la gestion des salmonidés:

Activité 1: engagement des acteurs

SAMARCH organisera des réunions avec les acteurs au Royaume-Uni et en France pour prendre en compte les commentaires et les informations de la communauté ainsi que pour s’assurer que les groupes concernés (spécialistes, promoteurs, entreprises d’énergies renouvelables) soient informés.

Activité 2: SAMARCH réalisera une étude comparative de la gestion des pêches de salmonidés en France et en Angleterre

Cette étude sera basée sur la bibliographie et sur la perception des pêcheurs (en France). Deux ateliers sur la gestion des pêches de salmonidés seront également organisés.

Activité3: formation

En travaillant avec les partenaires du projet et les acteurs au Royaume-Uni et en France, SAMARCH proposera une formation en gestion du littoral aux étudiants afin de souligner l’importance de la gestion des rivières, des estuaires et des eaux côtières, notamment pour les saumons et les truites.

Activité 4: développement d’une politique de gestion

Grâce à l’engagement des acteurs, à la révision des politiques de gestion, des données actuelles disponibles et à de nouvelles informations générées dans le cadre du projet, SAMARCH travaillera avec les décideurs pour développer de nouvelles politiques de gestion concernant les saumons et les truites de mer en rivières, estuaires et dans les eaux côtières.

Activité 5: application des politiques

Après discussions officielles avec le « Department of the Environment Food and Rural Affairs » (Royaume-Uni) et Le Comité de Gestion des Poissons Migrateurs (France), le projet SAMARCH commencera à mettre en œuvre les nouvelles politiques de gestion développées dans le cadre du projet.